Configuration des couleurs

T out d’abord, sachez que par défaut, la gestion des couleurs n’est pas activée sur Photoshop. C’est le profil colorimétrique de l’image qui sera utilisé et non un profil donné par Photoshop.

Il peut arriver que certaines images ne comportent pas de profil ICC, c’est le cas de certaines images trouvées sur le net ou d’images scannées. Les images issues de ma webcam sont également sans profil de couleur. Lorsqu’une telle image est ouverte sous Photoshop, afin de pouvoir l’afficher malgré tout, Photoshop lui attribue par défaut le profil de couleur de l’espace de travail, qui est de base en sRGB.

Le second cadre du menu « Édition / Couleur », intitulé « Règles de gestion des couleurs » est celui que nous allons modifier. Pour activer complètement la gestion des couleurs il vous faut cocher les trois cases visibles à la figure suivante :

Ainsi, à l’ouverture d’une image ou au collage d’une image dans une autre, Photoshop vous préviendra et vous donnera le choix entres plusieurs propositions. Vous allez tout de suite en faire l’expérience, en téléchargeant l’image suivante de mon jardin :

→ TÉLÉCHARGEZ LE FICHIER SOURCE

Ouvrez-la dans Photoshop pour voir apparaitre la boite de dialogue de la figure suivante :

L’image de contient pas de profil colorimétrique, Photoshop nous propose trois choix. Ne rien modifier. Attribuer le profil de travail RVB choisi pour l’espace de travail (le sRGB). Ou troisième choix, attribuer un profil, ce que je ne vous conseille pas. En effet, il vaut mieux ne rien modifier et aller ensuite dans « Édition / Attribuer un profil ». L’avantage est d’y avoir un aperçu des changements effectués sur l’image.

Dans un simple but didactique, vous allez tout de même attribuer un autre profil à cette image, disons le Adobe RGB, enregistrez l’image, puis ouvrez-la à nouveau avec Photoshop. Le profil ICC étant diffèrent de l’espace de travail de Photoshop, vous allez retrouver les trois choix de la figure suivante :

→ TÉLÉCHARGEZ LE FICHIER FINAL

Soit vous utilisez le profil ICC de l’image, ce qui se fait automatiquement lorsque la gestion des couleurs n’est pas activée. Soit vous convertissez le profil de l’image vers celui de l’espace de travail. Mais encore une fois, mieux vaut passer par « Édition / Convertir en profil », qui permet plus de choix, dont celui de la méthode de conversion. Troisième possibilité, supprimer le profil incorporé de l’image.

Alors bien sûr, laisser ces fenêtres s’afficher à chaque ouverture d’image peut vite devenir contraignant. Voilà pourquoi la gestion des couleurs n’est pas activée par défaut sur Photoshop. Pour gagner en rapidité, vous pouvez choisir de décocher à nouveau l’affichage de ces boites de dialogue. Dans ce cas-là, Photoshop utilisera le profil de l’image ou si l’image n’en possède pas, il lui attribuera celui de l’espace de travail.

À moins bien sûr, que dans les règles de gestion de couleur vous ayez spécifié autre chose, comme par exemple de convertir en RVB votre image. Je ne vous le conseille pas, car vous n’aurez aucun contrôle sur cette conversion. Il vaut mieux passer par « Édition / Convertir en profil »

Si dans « Édition / Couleurs » vous appuyez sur « Plus d’options », le cadre des options de conversion indique la méthode utilisée pour convertir le profil ICC d’une image. Ces options s’appliqueront si vous choisissez les conversions automatiques lors de l’ouverture d’une image :

Je vous ai évoqué plusieurs fois, la possibilité d’attribuer ou convertir un profil ICC. Commençons par « Édition / Attribuer un profil ».

Le titre de ce menu est trompeur ! En attribuant un profil à l’image, vous ne changez pas son profil ICC, vous y adjoignez un autre profil qui permettra à Photoshop d’afficher l’image en fonction de ce profil-là. En clair : Les couleurs de l’image ne changent pas, elles seront seulement interprétées différemment à l’affichage.

Avec « Édition / Convertir en profil », le profil de l’image sera remplacé par le nouveau profil spécifié. Les valeurs RVB de l’image changeront ! L’intérêt de la manœuvre ? Pouvoir convertir les valeurs RVB d’une image pour qu’elle s’adapte au périphérique dont on a précisé l’espace de couleur.

Même si les valeurs RVB ont quelques peu changées, les couleurs seront correctes sur le périphérique dont vous spécifiez l’espace de travail. À faire donc après avoir terminé son image. Tout en prenant soin d’avoir conservé l’ancienne version.

Si vous possédez un fichier de profils ICC (.icc ou .icm), correspondant au périphérique de destination de votre image, que ce soit le profil colorimétrique de votre écran ou celui donné par un imprimeur. Vous pouvez les ajouter à la liste en les rangeant dans le dossier concerné de votre ordinateur.

Sous Mac : Application/Bibliothèque/Application Support/Adobe/Color/Profiles

Pour Windows : Program Files/Fichiers communs/Adobe/Color/Profiles

Les profils ajoutés apparaîtront comme choix possibles dans Photoshop, pour gérer l’espace de travail, attribuer ou convertir le profil d’une image.

Conclusion

Au delà de la seule configuration des couleurs avec Photoshop, dans certains corps de métier, il faut penser à celle de chacun des appareils sur lesquels passera l’image.

Comme on l’a vu, chaque périphérique gère les images à sa sauce. Une même info de couleur RVB sera affichée différemment suivant le moniteur ou l’imprimante. Pour remédier à cela et être sûr de conserver les mêmes couleurs d’un périphérique à l’autre, il faut réaliser l’étalonnage (ou calibration) de chaque périphérique sur lequel va évoluer l’image. On utilise alors une sonde de calibration, appelées colorimètre pour les écrans, et un spectrophotomètre pour les imprimantes professionnelles.

Qu’avez-vous appris dans ce chapitre :

  • Votre écran affiche les images grâce à des pixels constitués de trois points lumineux (rouge, vert et bleu). Suivant leur intensité lumineuse, les autres couleurs sont reconstituées. Il s’agit d’une synthèse additive.
  • Un bit correspond au choix entre 0 ou 1. Deux bits à 00, 01, 10 ou 11, donc quatre possibilités. Une image est généralement codée en 8 bits par couche, ce qui représente 256 choix pour représenter chaque couche de couleur.
  • RVB est le mode de couleur utilisé par votre écran. CMJN est lié à l’impression puisqu’il décrit la couleur suivant un pourcentage d’encre utilisée. LAB est une définition de la couleur, indépendante du périphérique sur lequel elle s’exprime.
  • Chaque image possède normalement un profill ICC sur lequel est précisé des informations sur ses couleurs. Y est précisé l’espace colorimétrique de l’image. Chaque périphérique possède son propre espace colorimétrique, c’est à dire la gamme de couleurs que ce matériel est capable de représenter.
  • Avec «« Édition / Couleurs » vous pouvez modifier la gestion des couleur de Photoshop.